Désalpe suisse
Suisse

Voyage au coeur des traditions suisses : la désalpe

Pourquoi ne pas découvrir son propre pays ?

Lorsqu’on parle voyage, on pense généralement à une découverte d’un nouveau pays, d’un nouveau continent. Mais à force de voyager hors des frontières, on oublie petit à petit notre propre pays. On finit par mieux connaître l’autre bout du monde que l’autre bout de la rue. Cependant, ne devrions-nous pas tout d’abord explorer les terres les plus proches avant de se lancer dans un grand et long voyage au-delà des océans ? 

Il n’y a pas de règle dans le voyage. Comme je le dis souvent : il n’y a pas une seule façon de voyager. Chacun le fait à sa manière et comme il lui plait. Du coup, il n’y est pas obligatoire de commencer à voyager dans son propre pays – cela semble logique.

Mais après quelques mois à rédiger des articles sur les pays visités ces derniers temps, l’idée d’introduire mon propre pays a pris petit à petit de la place dans mon esprit. 

J’ai toujours vécu en Suisse mais je pense que je ne connais qu’un dixième de ce qu’elle a à offrir. Alors pourquoi pas entreprendre de découvrir ce petit pays sous un nouvel angle ? Écrire ce blog et des articles sur le sujet va me permettre de m’intéresser plus profondément, d’aller creuser, chercher des coins que je ne connaissais pas jusqu’alors. Je vais devenir curieuse et voyager dans mon propre pays. 

Je sais qu’il ne faut pas aller bien loin pour découvrir les beautés de la nature

Désalpe suisse

Et comme je sais qu’il n’y a pas que des Suisses qui lisent mes articles, je me suis dit que c’était logique de laisser une place à la Suisse sur ce blog. 

Il y a quelques jours je suis allée assister à l’une des plus grandes fêtes traditionnelles de Suisse : la désalpe. Cette journée passée à être imprégnée de la culture locale m’a fortement encouragée à introduire ce pays dans mon blog. Et quoi de mieux qu’une bonne fête traditionnelle pour présenter la Suisse ?

Vivre une fête typique d’un pays peut être en effet un bon moyen de s’imprégner et de connaître une culture. Elle dévoile des aspects qui expliquent certaines choses sur le pays en question et de ses habitants. 

Alors c’est parti, je vous emmène entre montagnes et plaines le temps d’une journée ! 

La Désalpe suisse : une fête aux couleurs locales
La désalpe suisse : une fête aux couleurs traditionnelles.

La désalpe : une tradition médiévale

Si vous êtes de la montagne, vous connaissez peut-être ce qu’est une désalpe. Mais laissez-moi quand même vous expliquer ce que c’est et d’où elle vient. 

Qu’est-ce qu’une désalpe ?

La désalpe est la plus connue des fêtes de montagne en Suisse. Tous les ans à la fin de l’été, cette fête est organisée à l’occasion de la descente des troupeaux de l’alpage. Après avoir passé plus de 4 mois en hauteur, les vaches, les moutons et les chèvres redescendent en plaine accompagnés des armaillis*. 

Au mois de mai, les troupeaux sont montés à l’alpage pour entretenir les pâturages et produire notamment du lait qui servira à la production de fromage. Ils redescendent au début de l’automne en plaine, parcourant des kilomètres jusqu’au village où la ferme les accueillent pour l’hiver. 

Leur passage dans le village est alors fêté avec de la musique, des stands et spectacles folkloriques. Les vaches sont joliment décorées au niveau des cornes et portent d’imposantes cloches traditionnellement brodées. Les armaillis et leur char défilent avec les troupeaux, applaudis par les villageois.

Les vaches traversent le village accueillies par les villageois.

La désalpe, remontant au Moyen-Âge, est donc l’occasion de fêter le retour des bêtes et des hommes, d’honorer leur travail mais aussi de perpétuer la tradition.  Cette fête reflète et maintient vivantes les vieilles traditions locales

*Un armailli est un berger des alpes fribourgeoises et vaudoises (cantons de Fribourg et de Vaud). Le maître-armailli est notamment le chef de l’exploitation fromagère sur l’alpage où les troupeaux ont passé l’été. Ces bergers s’occupent donc, durant tous ces mois, de leur bétail pour finalement les préparer à la descente à la fin septembre. 

La désalpe de Charmey

L’une des désalpes les plus connues et à la renommée internationale est celle de Charmeyen Gruyère dans le canton de Fribourg. Depuis 40 ans, ce village honore chaque dernier samedi de septembre les troupeaux et armaillis à la descente de l’alpage. Un marché aux fromages d’alpage, 40 stands d’artisans locaux, des spectacles de cors des alpes et des lanceurs de drapeau se réunissent pour rendre cette journée festive et conviviale

Un lanceur de drapeau accompagné de cors des alpes.

Alors que dans certaines régions, la désalpe se fait à travers des villages sans fête, Charmey renouvelle chaque année ses festivités pour honorer les bergers et leurs bêtes. A l’entrée du village, les animaux sont richement décorés pour défiler dans les rues. 

La désalpe de Charmey est effectivement devenue l’une des incontournables notamment grâce à son produit fétiche qui tient son nom de la région : le Gruyère ! Les vaches produisent durant l’été le lait qui sert à la fabrication de ce fromage mondialement connu

La région compte à la fin du 18e siècle près d’une centaine d’alpages en activité. Dès cette époque, ils produisent environ 14000 meules de fromages ce qui place le village de Charmey à la première place des plus gros consommateurs de sel en Suisse (ingrédient indispensable pour la fabrication du Gruyère). 

Une journée au cœur des traditions suisses

Ce samedi 28 septembre, je me suis donc rendue avec ma famille à Charmey pour assister à ma première désalpe (ou du moins, la première désalpe dont je me souvienne) ! Cette journée a été riche en traditions, en patriotisme mais surtout riche en couleurs. 

J’ai donc eu envie de vous partager cette journée. Je pense sincèrement que si vous vous trouvez en Suisse à la fin septembre, il faut vous rentre à cette fête. Vous aurez une immersion totale de cette culture montagnarde et régionale. Vous découvrirez les produits locaux, les danses et musiques traditionnelles. Rien de mieux pour vivre un pays.

Samedi 28.09.19

Les festivités ont commencé à 9h30 mais le départ de la maison s’est fait au moins à 8h. Le village attend chaque année énormément de visiteurs, c’est pourquoi il a été préférable de s’y rendre le plus tôt possible. Des navettes gratuites depuis le village d’en-dessous (Broc) sont organisées afin de fluidifier le trafic. 

Les premiers défilés de troupeaux se font dès 9h30. Mais les horaires ne sont pas respectés à la minute près (eh oui, il arrive aux Suisses d’être en retard) puisque la journée se fait surtout au rythme des troupeaux et de leur marche depuis les différents alpages. Certains armaillis marchent avec leurs bêtes pendant des heures avant de rejoindre leur village en plaine. C’est pourquoi les horaires ne peuvent qu’être estimés. 

Et ainsi jusqu’à 14h, les différents troupeaux vont défiler. Chaque famille décore à sa façon son cheptel ce qui rend les passages aussi variés que jolis. 

Entre deux passages, nous profitions pour nous promener à travers les marchés artisanaux et de fromages. Nous nous arrêtions pour écouter du cor des alpes et regarder le lancer de drapeau. 

Désalpe suisse : le marché aux fromages.
L’incontournable marché aux fromages où l’on peut déguster les différents Gruyères et Vacherins.

Plus typique ce n’était pas possible ! Mais c’était vraiment bien 🙂

Petit conseil : Ne partez pas du village tout de suite après un troupeau sinon vous allez rouler au pas… et mettre une heure pour rejoindre le prochain village. 

Pour une découverte authentique

J’avais sincèrement l’impression d’être en voyage, transportée dans des coutumes et traditions authentiques. J’ai découvert un aspect très traditionnel de mon propre pays et si c’était à refaire, je le referais. 

Alors je n’ai qu’un conseil à vous donner : n’hésitez jamais à participer à des fêtes traditionnelles. C’est dans ces moments-là que l’on en apprend le plus sur le pays, ses habitants, ses coutumes et son histoire

Sur Pinterest ? Alors épinglez ces images

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration