quel véhicule choisir vanlife
Van aménagé

Vanlife : quel véhicule choisir ?

Si vous suivez mes aventures sur Instagram*, vous savez sûrement que nous allons d’ici une semaine quitter définitivement notre fourgon aménagé pour nous installer dans un camping-car

Nous avons décidé de nous séparer de notre Ford Transit, aménagé au Portugal cet été. Pourquoi ? Pour de multiples raisons dont certaines que je vais mentionner dans cet article. Je ne vais pas réaliser un article sur le pourquoi du comment nous nous en sommes venus à passer d’un fourgon « typique vanlife » à un camping-car – neuf qui plus est. En effet, j’ai l’intention de réaliser une vidéo sur la question. 

Ce que j’avais envie de partager aujourd’hui, c’était davantage un article sur les pour et contre du fourgon aménagé et du camping-car. Les deux ont leurs avantages comme leurs désavantages et certains préféreront soit l’un soit l’autre (ou les deux c’est possible). 

Réaliser un petit comparatif pourra en aider si vous êtes dans l’hésitation quant à ce que vous voulez acheter. 

Je vous partage cette mise en confrontation des deux types de véhicules que je connais et donc que je me permets de comparer. J’ai essayé d’être le plus objective possible en exposant les caractéristiques principales des fourgons et des camping-cars. Je m’excuse d’avance si ce ne serait pas entièrement le cas. Mais cet article est réalisé avec comme base ma propre expérience

*Si ce n’est pas encore le cas, faites-le en cliquant ici. C’est gratuit, ça fait plaisir et vous suivrez mes folles aventures (ça vaut le coup, je vous jure 😛 ). 

Mes expériences de la Vanlife

Après 6 mois en Australie à vivre dans un petit van sommairement aménagé, nous nous sommes vraiment lancés dans l’aventure de la Vanlife une fois revenu en Europe. Un mois après notre retour en 2019, nous sommes descendus au Portugal pour trois mois. Nous y avons acheté un fourgon vide pour le convertir en petite maison. 

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur les étapes de la conversion dans la rubrique « van aménagé » dans les onglets ci-dessus. Nous nous sommes bien amusés. Et malgré le fait que nous étions des débutants complets dans ce domaine, nous sommes plutôt contents du résultat. Ce n’est de loin pas parfaits, mais pour une première, c’était une excellente expérience.

Ainsi après des semaines à travailler dedans, nous avons repris la direction de la Suisse. Nous avons vécu quasiment tout le temps dans le fourgon jusqu’au jour où le froid a été bien trop glacial. Un article suivra pour expliquer notre décision de passer à un camping-car neuf et le problème rencontré avec le fourgon, comme je vous l’ai déjà dit.

Avant d’acheter et d’aménager un fourgon pour y vivre dedans, nous connaissions déjà « la vie » dans un véhicule d’habitation. Une année avant de partir pour notre long voyage, nous avions acheté un camping-car d’occasion avec lequel nous partions souvent pour les week-ends. Nous dormions dedans de temps en temps mais ce n’est pas comparable à ce que nous avons vécu avec notre actuel fourgon aménagé. 

Mais voilà nous avons décidé de nous séparer de notre Ford Transit fraichement aménagé pour revenir à un camping-car mais neuf cette fois-ci. Dans quelques semaines nous serons définitivement dedans et je pense sincèrement que cela va nous changer la vie

Depuis que nous envisageons de vivre à temps plein dans un véhicule d’habitation, nous avons souvent hésité dans le choix du véhicule qui allait être le plus adapté pour nos vies. Il nous fallait passer par les différents types (ou du moins les deux types « classiques » qui nous faisaient de l’œil) pour nous fixer définitivement. Et c’est chose faite. 

Pourquoi cet article ? Et pour qui ? 

C’est pourquoi j’ai souhaité comparer ces deux types de véhicules. Réaliser un comparatif peut permettre de se décider quand on est dans le doute. Et c’est ce que j’ai eu envie de vous faire. 

Cet article est donc destiné à ceux qui se demandent quel véhicule leur correspondent ou pour ceux qui hésitent entre un fourgon et un camping-car. 

Je sais bien qu’avec la nouvelle mode des vanlifers les gens ont tendance à se diriger automatiquement vers des fourgons utilitaires qu’ils aménagent. Et c’est exactement ce que nous avons fait. Toutefois, nous avons très vite compris que cela ne nous convenait pas, que ce n’était pas adapté pour notre quotidien. 

Alors pour vous éviter de faire les mêmes « erreurs », je vous propose tout de suite de passer au comparatif

Je sais que je m’apprête à comparer un véhicule que nous avons nous-même aménagé et un véhicule aménagé professionnellement. C’est pourquoi lorsque je vais parler de fourgon aménagé, je mentionnerais les caractéristiques autant pour un fourgon aménagé professionnellement que pour un fourgon converti. 

Le fourgon aménagé : les plus et les moins 

Dans un premier temps, nous allons voir pour chaque type de véhicule séparément les plus et les moins. En fin d’article, vous retrouverez un tableau où fourgon et camping-car s’affrontent sur les points principaux pour une approche plus claire et rapide.

Commençons donc par le fourgon aménagé. 

Le fourgon a plus d’un avantage et c’est sans doute pourquoi il est si « prisé » ces temps-ci. Mais selon moi, il a également quelques points négatifs à ne pas négliger et à connaître si l’on souhaite en acquérir un.

Les plus

  • Discrétion : c’est l’un des points positifs, pour moi, d’un fourgon aménagé. Ce sera encore plus discret si c’est une conversion, puisqu’il y a moins de signes apparents d’une quelconque habitation : lanterneaux, stickers, etc. que l’on peut retrouver sur un fourgon aménagé professionnellement.
  • Dimensions : les dimensions extérieures sont idéale pour les villes. Le fourgon rentre facilement dans les places, passe normalement sous tous les tunnels (mais pas tous les parkings). Bon c’est clair que si vous prenez un 7m de long, il sera plus difficile de le caser en longueur mais du point de vue de la largueur, il sera toujours plus facile de le garer. Et ça c’est un point positif non négligeable !
  • Coût : généralement les fourgons coûtent moins chers, que ce soit réalisé par un professionnel ou non. Je sais qu’il est possible de trouver des camping-cars au même prix qu’un fourgon (je compare des véhicules neufs dans ce cas-là), mais globalement un fourgon coûtera de base moins cher, puisqu’il est moins équipé, moins grand, moins spacieux, etc. Et franchement je trouve que c’est un critère important lorsque l’on décide d’acheter un véhicule.
  • Conduite : plus maniables, plus légers, plus “passent-partout”, les fourgons se conduisent très facilement. Du fait qu’ils aient une largueur quasiment similaire aux voitures, leur conduite se fait très facilement alors qu’avec un camping-car il vous faudra constamment pensé à vos dimensions.
  • Personnalisation et photogénique : Dans le cas de la personnalisation, je me réfère davantage aux conversions de véhicules utilitaires. Rien que sur instagram on retrouve des centaines de milliers de vans aménagés tous au caractère différent. Et c’est ça qui est génial quand on se lance dans la conversion : laisser place à notre imagination et à nos envies. Et cette mode sur instagram nous démontre bel et bien que ce sont des véhicules très photogéniques, donnant des photos de rêve.

Les moins

  • Espace intérieur : bien plus restreint que dans un camping-car, puisque les fourgons n’ont pas les 30cm en plus de large qu’ont les camping-cars. Du coup, je trouve l’espace intérieur très serré
  • Fonctionnalité et équipement : de par sa taille, un fourgon possède moins d’équipement “comme à la maison”. Et logiquement, tout sera plus petit. Je pense notamment à la cuisine avec un frigo plus petit, un espace de travail réduit, etc. Et si vous vous lancez dans l’aménagement par vous-mêmes, alors il vous faudra être inventifs pour disposer l’intérieur de façon à qu’il soit fonctionnel selon vos besoins.
  • Disposition ameublement : parmi les fourgons aménagés par des pros, la disposition intérieure est pratiquement tout le temps la même. Personnellement, je n’aime pas vraiment. L’espace entre la cuisine et la salle de bain – qui fait office de couloir jusqu’au lit – est franchement minuscule. Il est difficile de se déplacer à deux. Enfin bref, il n’y a pas mille et une manières d’aménager l’intérieur des fourgons. Après bien sûr, dans les fourgons convertis il y a des différences mais pour optimiser la place, l’aménagement finit souvent de la même manière.
  • Isolation : elle est moins importante que dans les camping-cars (surtout si aménagé soi-même). Bon ok le nôtre a été isolé pour vivre en été toute l’année. Mais après discussion avec plusieurs revendeurs, il est clair que les fourgons aménagés sont moins isolés. Et ceci est de nouveau à cause de la taille du véhicule.
  • Confort : il peut être légèrement restreint surtout si dans votre conversion vous décidez de ne pas mettre de salle de bain fixe. Et pour moi le confort passe aussi par la possibilité de se mouvoir confortablement si on est deux à vivre dedans (et si c’est une journée pluvieuse ou autre). Après je sais que les fourgons aménagés peuvent être très cozy et confortable. Mais selon moi, ces types de véhicule n’offrent pas le même confort qu’un camping-car, surtout si c’est pour être la plus part du temps sédentaire.

Le camping-car : les plus et les moins 

Après avoir vécu quelques mois dans un fourgon, nous sommes finalement revenus à un camping-car. Nous avons en effet constaté qu’il correspondait mieux à nos besoins et à nos vies. Mais voici les plus et les moins de ce genre de véhicule.

Les plus

  • Confort : C’est sans doute le point positif n#1. Enfin selon moi. Et quand je parle de “confort” j’inclue non seulement la qualité de l’ameublement, mais également l’espace intérieur, la disposition et l’équipement. Pour avoir tester les deux, je trouve le confort d’un camping-car nettement supérieur à un fourgon. Je vous l’accorde, notre fourgon aménagé était spécialement petit (L2H3) et donc le confort largement réduit. Mais globalement le confort d’un camping-car reste le point fort important.
  • Equipement : puisque c’est un véhicule aménagé professionnellement (à la base). Bien sûr si vous le videz et le rénovez entièrement, l’équipement sera tout autre. Mais franchement il n’y a rien à redire à ce niveau-là, il y a tout ! Et “mieux” que dans les fourgons, ou du moins, “plus” : plus de rangement, plus de place à la cuisine, etc.
  • Isolation : comme je l’ai déjà dit plus haut, l’isolation dans un camping-car est vraiment bonne. Grâce à l’espace intérieure disponible est plus grande que dans un fourgon, les constructeurs peuvent se permettre d’augmenter l’isolation. Vous pouvez en plus trouver des options spéciales hiver où l’isolation est renforcée. C’est notamment ce que nous avons pris pour notre nouveau camping-car.
  • Espace intérieur : ce point positif est la base de tous les autres. Ce que je veux dire par là c’est que grâce à l’espace intérieur disponible (~30cm de plus en largeur), les bons points ne font que s’enchainer : équipement plus spacieux, espace libre plus grand, salle de bain plus grande, etc. C’est donc grâce à cet espace intérieur largement supérieur à un fourgon qu’un confort pareil est, selon moi, possible.
  • Le “comme à la maison” : et puis finalement l’un des points positifs est la suite logique de tous ces avantages : on se sent vraiment comme dans une petite maison. Dans un camping-car, l’espace est aéré et les meubles ressemblent davantage à ceux dans une maison. Et c’est souvent ce qu’on recherche si on décide de vivre dans ce genre d’habitation.

Les moins

  • Coût : c’est sans doute le point noir des camping-cars si vous vous lancez dans du neuf. Et même si vous prenez un occasion, les frais vont être plus élevés. De par leur poids, leur taille et leur équipement, les prix sont logiquement plus élevés. L’investissement sera donc plus important. Mais il le vaut, principalement pour le confort que l’on a au final. Mais voilà par rapport aux fourgons, les prix restent quand même plus élevés et ça peut être rédhibitoire pour certains. C’est pourquoi je le mets dans les moins.
  • Discrétion : au départ, nous étions partis sur un fourgon pour sa discrétion qui allait nous permettre de nous parquer discrètement partout. Et c’est ce que nous aimions vraiment avec ce genre de véhicule. Du coup, un camping-car c’est tout le contraire. Il est imposant avec des caractéristiques très véhicule d’habitation. Et généralement des stickers partout.
  • Taille extérieure : dans certaines situations, ce point peut être un sacré désavantage. Il est extrêmement rare qu’un camping-car soit plus petit que 6m de long (il en existe des à 5m30 mais ça reste rare). Cette longueur, ajoutée à la largeur, peut vite devenir encombrant. Si vous comptez rester dans un camping ou dans un terrain de manière fixe, la plupart du temps, ce n’est pas forcément rédhibitoire. Mais si vous imaginez bouger constamment, aller au centre des villes, etc. son imposante taille va peut-être vous déranger. La taille d’un fourgon ne change pratiquement rien à la conduite, par rapport à une voiture. Cependant un camping-car se conduira différemment.
  • Entretien : j’aurais pu vous en parler dans la catégorie “coût” puisque l’entretien général d’un camping-car doit être un budget à lui tout seul. Mais le désavantage ne se rapporte pas qu’au coût, il concerne aussi l’ampleur de l’entretien. Il y a plus d’endroits à contrôler, surveiller, à entretenir, comme par exemple les joints (plus nombreux que sur un fourgon).

A chacun son véhicule

Je sais que le choix d’un véhicule est très personnel, qu’un type plaira à certains et pas à d’autres. Tout dépendra du style de vie, de quotidien et d’usage que vous comptiez en faire. 

L’idéal est de tester, d’entrer et de « sentir » l’ambiance. L’important est que vous vous sentez bien. Personnellement à la longue, je ne me sentais plus vraiment bien dans notre fourgon. Idéal pour les roadtrips, il l’est moins pour une vie plus sédentaire. 

J’espère avoir exposé les points principaux pour vous aiguiller dans vos choix. N’hésitez pas à me dire, comme d’habitude, en commentaire, si vous pensez à d’autres caractéristiques/avantages/désavantages à mentionner. Et si vous avez une préférence pour l’un ou pour l’autre 😉

Je vous laisse finalement avec ce comparatif simplifié de ce que je viens de dire. Partagez-le s’il vous plait 🙂

quel véhicule choisir ?

Et si vous êtes sur Pinterest, n’oubliez pas d’épingler ces images !

véhicule pour vanlife
véhicule comparé
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration