Liberté, bonheur et santé

Pourquoi voyager durant la période de Noël ?

L’hiver, la neige et le Noël arrivent à grand pas. Et bien que nous ne sommes qu’en novembre, il semblerait que plus on prend de l’âge, plus le temps passe vite. Je l’ai très vite compris lorsque je suis partie à l’âge de 24 ans pour revenir quelques mois après à l’âge de 25ans frôlant les 26… Et tout ceci en un rien de temps. Comme si le voyage qui dura 8 mois n’avait duré que 2 semaines. Comme si j’avais sauté de 24 à 26 ans sans que l’on ne me demande mon avis. 

Alors comprenez bien que pour moi, Noël est pratiquement demain

J’ai l’impression d’ailleurs qu’il va arriver encore plus vite. La cause principale est que l’année passée je ne l’ai pas vraiment fêté puisque j’étais en Australie, dans un van entre deux villes. Autant dire que le Noël « blanc » que j’ai toujours connu n’était pas au planning

Alors suis-je préparée à vivre Noël et ses fêtes cette année ? Je dois vous avouer que je me réjouis de revivre ce mois de décembre mais que je ne suis de loin pas préparée

Pour toutes ses raisons, j’avais envie de consacrer un article au voyage durant cette période. Malgré le fait que j’ai toujours apprécié Noël et son ambiance, j’ai découvert l’année passée que voyager durant cette période avait également son intérêt. Alors voici 5 raisons de partir voyager durant la période de Noël.

A lire aussi : 5 raisons de voyager

Et si on partait pendant Noël ?

Raison 1 : Fuir le froid et la neige pour se recharger en soleil et vitamine D

Alors que le mois de décembre en Australie correspond à l’un des mois les plus chauds de l’année, la fête de Noël occidentale se passe généralement avec des températures avoisinant le 0 degré. Je vous jure, ça fait bizarre au début de se dire qu’on est à Noël, en Australie, et que l’activité principale ce n’est pas des batailles de boules de neige mais des plongeons dans l’océan.

Enfin bref! Dans notre petite Europe, le froid (et peut-être la neige) s’installe fermement par endroit. La nuit est longue et les heures d’ensoleillement bien trop courtes. 

Quoi de mieux que de prendre quelques jours pour retrouver des journées ensoleillées et aux températures agréables ? On ne le sait que trop bien : la fin d’année rime pour certains avec moral dans les chaussettes et fatigue. Le manque de soleil et de chaleur rend difficile la traversée de cette période. D’ailleurs cette baisse d’énergie et de moral est souvent appelée “dépression hivernale”.

Selon une étude menée par l’Université de Copenhague de 2014, la période hivernale provoquerait chez certaines personnes une baisse de l’activité de sérotonine – l’hormone impliquée dans la gestion des humeurs et associée à l’état de bonheur.

Du coup, c’est le moment idéal pour partir au soleil ou dans un pays chaud !

A lire aussi : Les bienfaits des voyages – voyager rend heureux

Après avoir passé Noël et le Nouvel an en Australie, je peux vous garantir que l’on apprécie se tenir en maillot de bain les pieds dans l’eau tout en regardant les photos de ses proches en bonnets et le nez rouge. 

Par contre, c’est vrai que c’était un peu bizarre de voir le Père Noël et tout son attirail spécial hiver sous de telles températures. Expérience garantie ! 

Notre journée de Noël 2018 s’est passée les pieds dans l’eau en compagnie d’un dauphin (Bunbury, Australie – déc. 2018)

Raison 2 : Découvrir d’autres sommets de montagne enneigés

Mais si, au contraire, la neige et vous ça fait un alors pourquoi pas profiter de Noël pour tenter de nouvelles pistes de ski ? 

C’est en effet l’occasion de partir découvrir d’autres montagnes en Europe (ou plus loin !). Voyager c’est découvrir, voyager c’est élargir notre horizon. Voyager c’est s’offrir la chance de s’enrichir culturellement. Et je pense que, si l’on a l’opportunité de le faire, il est bien « d’aller voir ailleurs ». Ceci vaut donc tout aussi bien pour les skieurs effrénés ou pour tous passionnés de montagne 🙂

La chaine de montagne des Annapurnas dans l’Himalaya (Trek, oct. 2018).

Raison 3 : Voyager pour vivre d’autres traditions de fin d’année

Le fait de partir en voyage sur ce genre de période donne l’occasion, comme je l’ai dit plus haut, de découvrir de nouvelles choses. Et si ce n’est pas pour les pistes de ski étrangères que l’on part, cela peut être très bien pour la découverte d’une nouvelle manière de vivre ces fêtes de fin d’année

Chaque pays, chaque culture a sa manière propre de passer ces jours-ci. En Australie ce n’est pas si différent de ce que l’on connaît en Europe si ce n’est que la fausse neige doit supporter une étouffante chaleur. La tradition occidentale a suivi les colons européens arrivés petit à petit sur la terre des Aborigènes.

Mais si vous changez totalement de culture, vous trouverez des fêtes de fin d’année bien différentes. Il n’y aura pas forcément de Noël traditionnel mais de belles fêtes propres aux croyances, religions et autres de chaque pays.

Malheureusement, par la masse de touristes occidentaux toujours plus nombreux à voyager durant Noël, des pays (ex. la Thaïlande) se sont également mis à « fêter » ce jour, mais dans un sens purement commercial. Dans ce cas-là, ne vous attendez pas à de « l’authentique ». 

Raison 4 : Décompresser en fin d’année 

En fin d’année, le stress est à son comble. Le travail, la famille, la routine, tout s’accumule pour ne donner qu’une boule de stress dans l’estomac. Les vacances d’été sont désormais bien loin et les tensions sont revenues au galop.

Partir en voyage durant cette période semble donc être un bon moyen de décompresser, de repartir sur de bonnes bases pour la nouvelle année

Je trouve également que prendre quelques jours/semaines pour partir à Noël permet d’avoir un genre d’objectif pour tenir, pour se motiver à finir brillamment l’année. L’idée de partir donne de l’énergie, donne une motivation pour avancer dans sa routine et son quotidien

Raison 5 : Éviter la pression des fêtes en famille et des achats de cadeau 

Et comme si le travail au travail et à la maison n’était déjà pas suffisant, la période de Noël rajoute son lot de tracas. Alors que les fondements de la tradition de Noël s’efface peu à peu face à une fête purement commerciale et matérialiste, une pression énorme s’abaisse sur nous dès le début du mois de novembre. Quel cadeau pour la grand-mère ? Et pour les enfants de tes cousins, cousines ? C’est comme si les cadeaux étaient devenus chose obligatoire et que si vous n’apportiez pas une bougie pour la tante de votre copain, vous seriez vu comme une personne mal élevée… Et pourtant… derrière ces cadeaux en masse, le cœur n’y est plus. 

Pour moi, la période précédent Noël peut être source de stress et d’angoisse pour trouver un cadeau pour chacun. Et, en plus, La créativité est mise à rude épreuve par ces cadeaux en plastique « parfaits pour tous ». 

Prévoir donc un voyage à Noël c’est également s’offrir l’un des plus beaux cadeaux : du temps pour soi et s’éviter des pressions sociales inutiles et vides de sens. 

Partez avec vos proches, voilà le cadeau qui ravira tout le monde !

Et puis, vous ferez quelques économies aussi

Vous hésitiez à partir pendant cette période ? Eh bien, ne réfléchissez plus ! Prenez le large, découvrez de nouveaux horizons et de nouvelles manières de passer une fin d’année festive.

Et en plus c’est bien connu : partir en fin d’année revient souvent moins cher que de partir en plein mois de juillet-août. Les destinations au soleil affichent des prix plutôt bas, ce qui a tout pour plaire.

A lire aussi : Etre libre avec un petit budget

Vous êtes sur Pinterest ? Alors épinglez cette image !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Un commentaire

  • Carine

    Bonjour !
    J’aime bien partir pour la période de Noël mais les destinations sont rarement moins chères, à moins de partir pour des pays où les conditions climatiques ne sont pas terribles en cette saison. Et encore… les compagnies aériennes qui desservent les destinations “soleil” augmentent bien leur prix sur les 15 derniers jours de décembre (vacances scolaires).
    Et opter pour la montagne, eh bien, ce ne sera pas une garantie de faire des économies. Le prix des locations y est souvent plus cher que pour les vacances de février (et facilement 2 fois plus élevé qu’au mois de janvier, hors vacances scolaires) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration