Phillip Island Australie
Roadtrip AUS#1

Phillip Island et le Cape Woolamai

Et si on repartait en Australie 

Oui je sais, ça fait bien longtemps que j’ai arrêté d’écrire des articles sur l’Australie. Mon dernier remonte à l’article consacré à la belle ville de Melbourne. Avant cela j’avais pris l’habitude de parler une fois par semaine dans une vidéo d’un lieu que nous avions découvert. Je vous présentais nos découvertes et aventures dans l’ordre – dans le sens de notre itinéraire. 

Aujourd’hui ce ne sera pas sous forme de vidéo que je vais vous parler de l’étape qui a suivi Melbourne, mais sous forme d’un article simple. 

Partons alors pour l’île Phillip, ou Phillip Island ! Vous découvrirez ce qu’il y a à voir et à faire mais également ce que nous avons fait.

A lire aussi : Une semaine pour découvrir Melbourne

A lire aussi : 6 mois à travers l’Australie – itinéraire et bilan

L’île Phillip

Située à 140km au sud-est de Melbourne, Phillip Island est une île formée naturellement par une digue naturelle des eaux peu profondes venues de l’ouest. Elle est longue de 26km et large de 9km seulement. Cette petite île est donc « rapidement » visitable. 

Phillip Island est reliée au territoire par un pont de 640m que vous empruntez depuis la ville de San Remo.

San Remo tout près du Cape Woolamai
Vue du port de San Remo depuis le pont menant à Phillip Island.

Ce qu’il y a voir et à faire 

L’une des principales activités sur l’île est sans doute la « Parade des Pingouins » au Phillip Island Nature Park, au bout de l’île (à Summerlands). Chaque soir, des groupes de manchots pygmées reviennent sur les côtes après avoir passé la journée en mer. En se promenant à la pointe de l’île, en suivant le sentier, vous pourrez observer des petits pingouins restés dans leur nid sur le flanc de la côte. 

Vous pouvez également visiter le centre d’informations du parc à l’entrée de ce dernier, mais aussi The Nobbies CentreIl s’agit d’un centre dédié à l’Antarctique. Vous y trouverez aussi un restaurant et un shop. 

Au large de cette zone, vous pouvez admirer Seal Rocks, lieu où se trouve l’une des plus grandes colonies de phoques à fourrure. 

La plus grande ville de l’île est Cowes. Jolie petite ville au bord de l’océan, vous y trouverez un bon nombre de magasins et de restaurant. Mais ce que je vous conseille de faire est d’aller au bord de l’océan et d’apprécier la vue, se balader tout simplement. 

A Cowes, The Koala Reserve accueille chaque année de nombreux visiteurs. Il est possible d’approcher et de voir des koalas dans leur habitat naturel.

Quelques kilomètres seulement après être entré dans l’île, vous avez l’occasion de passer sur une autre île : The Churchill Island. Lieu important du point de vue de l’histoire des colonies européennes dans l’état du Victoria, cette toute petite île offre une vue imprenable sur Phillip Island. Une ancienne ferme et des cottages restaurés peuvent être visités, ainsi qu’un centre touristique. 

A l’opposé de Churchill Island, mais cette fois-ci sur le territoire même de Phillip Island, se trouve un endroit magnifique et parfait pour une belle randonnée. Il s’agit du Cape Woolamai. Je ne m’étends pas davantage ici puisque j’ai décidé de lui consacrer une section à part entière ci-dessous. 

Sur Phillip Island, vous pouvez également visiter l’usine à chocolat (Phillip Island Chocolate Factory), jouer au bowling, au mini-golf, s’amuser avec des jeux aquatiques ou partir en excursion en pleine mer. L’île accueille aussi le célèbre circuit de Grand Prix de moto

Une chose est sûre : même si l’île est petite, les activités ne manquent pas. 

Cliquez ici pour accéder au site officiel de l’île.

Ce que nous avons fait 

Après Melbourne, nous nous sommes arrêtés à Tooradin, calme petit village au bord de la baie. Puis nous avons rejoint San Remo, la porte d’entrée pour Phillip Island. Nous y sommes restés une petite journée avant de prendre notre vélo pour visiter l’île. Je ne me rappelle plus très bien si nous l’avons visité sur deux ou trois jours. Toutefois, trois grandes « visites » nous ont occupé pour cette étape de notre roadtrip. Les voici :

  • Summerlands et the Nobbies
  • Cowes 
  • Cape Woolamai 

Nous avons principalement parcouru l’île à vélo, par contre nous n’avons de loin pas tout vu et tout fait. A Summerlands nous avons apprécié les pingouins, la magnifique vue depuis la pointe mais également depuis la route pour y arriver. 

Dans la ville de Cowes, nous nous sommes principalement arrêtés à la bibliothèque pour travailler, nous avons profité de faire des courses et de manger face à l’océan.

Summerlands et Cape Woolamai Pinterest

Au Cape Woolamai, nous avons marché le long de la côte et c’était tellement bien que j’avais envie de consacrer une partie avec plus de photos.

Le Cape Woolamai ou marcher au grand air

Le Cape Woolamai n’est pas seulement un « cap » et une réserve naturelle mais également une toute petite ville, située à l’ouest de l’entrée de Phillip Island. Elle n’est toutefois pas le point le plus intéressant de la région mais est un passage obligé si vous voulez accéder à la réserve. 

Traversez donc ce village en empruntant la Woolamai Beach Road. Après seulement 2.3km, vous pouvez poser votre vélo ou votre voiture pour ensuite entreprendre la marche

Il s’agit d’une grande boucle d’environ 3h avec peu de dénivelé. Commencez soit par la plage soit par l’intérieur des terres puis suivez le sentier qui vous guidera à différents points de vue. Les paysages y sont sublimes ! Le vent y est bien présent mais bon, j’ai envie de dire : comme partout en Australie… 😛 ! On s’y habitue et la marche n’en est pas pour autant désagréable. 

Je ne peux que vous conseiller d’aller vous promener par là-bas, si vous aimez les bonnes marches. Elle n’est pas particulièrement intense mais elle reste une marche de 3 heures. Alors ne partez pas en tongs…

Admirez le paysage et laissez-vous convaincre d’y aller faire un tour.

Découvrir des petits lieux

Alors oui, en Australie, il y a les grands classiques qu’il “faut” voir. Mais il y a également ces “petits” lieux où les touristes étrangers n’affluent pas en grand nombre. Phillip Island en fait partie. Bien qu’en été la population augmente, il s’agit principalement d’Australiens venus en vacances pour se reposer. C’est donc un lieu où cars bondés et 4×4 bruyants ne sont pas les rois. Et franchement nous avons adoré cette île pour ça. Au Cape Woolamai tout spécialement, nous n’avons croisé que très peu de promeneurs.

Etre seul avec le silence et la nature, ça fait un bien fou. Et c’est aussi l’occasion d’apprécier des lieux non pas forcément “incontournables” pour le plus grand nombre, mais des lieux tout aussi magnifiques et uniques.

Les prochains articles sur l’Australie nous mèneront en direction de la côte est pour finir à Sydney. Je vous dis alors à bientôt !

Sur Pinterest ? Alors n’oubliez pas d’épingler ces images.

Cape Woolamai Pinterest
Cape Woolamai Pinterest
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 2
    Partages

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration