panneaux solaires
Aménager soi-même

L’installation électrique et panneaux solaires

Avant de vous expliquer tout ce que nous avons fait au niveau de notre installation électrique, je voulais juste vous prévenir que nous avons commencé la pose des panneaux solaires avant de mettre le plafond. Mais notre installation a pris plus de temps que prévu et a donc été réalisée au fur et à mesure. 

Toutefois, la première étape a commencé avant de poser le plafond puisqu’il a fallu percer la tôle du toît. Nous avons profité du fait que nous étions déjà sur le toît avec le lanterneau pour faire passer les câbles des panneaux solaires. 

Voilà cela étant dit, je vous propose de passer au pourquoi du comment nous avons réalisé cette installation électrique 🙂

Pourquoi des panneaux solaires ?

Vous l’aurez peut-être compris, nous avons effectivement posé des panneaux solaires sur le toît de notre petite maison. Et nous avons opté pour une totale autonomie grâce au solaire pour plusieurs raisons. 

Tout d’abord, nous avions beaucoup aimé le fait d’être autonome en Australie alors la décision n’a pas été trop dure à prendre une fois notre Ford Transit acquis au Portugal. 

Ensuite, nous avons décidé d’être uniquement sur panneaux solaires parce que nous voulions éviter le gaz, surtout pour la cuisinière. Après quelques calculs, nous sommes arrivés à la conclusion que c’était bien plus économique de partir sur du solaire (bon ok… à condition qu’il y ait du soleil…). Nous ne voulions pas d’installations trop complexe de gaz parce qu’il y a beaucoup de contraintes à respecter pour être dans les normes et ne pas recevoir d’amende… 

Enfin voilà, nous avons décidé de rester uniquement avec des panneaux solaires pour tout ce qui nécessite de l’électricité. Du coup, nous n’avons pas non plus de branchement externe pour recharger les batteries.  

Notre installation électrique

Voici la liste de tout notre système électrique qui se résume à 5 choses. Il faut savoir que nous ne sommes pas des pro de l’électricité, du coup nous avons fait au plus simple et en fonction de ce que nous connaissions sur le moment. Mon compagnon s’est quand même bien renseigné sur le sujet et vous verrez, en fin d’article, ce que nous devons encore acheter et rajouter pour que l’installation soit « parfaite ». 

Le matériel utilisé

  • Les panneaux solaires : nous avons acheté deux panneaux solaires de 140W chacun ce qui nous donne 280W au total. Ce sont deux panneaux solaires souples que nous avons trouvé sur Amazon : cliquez ici.  
  • Les batteries : nous avons trouvé 5 batteries neuves chez un particulier de 32Ah chacune ce qui nous donne un total de 160Ah.
  •  Un convertisseur : obligatoire pour convertir l’arrivée d’énergie en 12V, nous avons opté pour un convertisseur « pur sinus » de 1000W (Surge Power 2000W), trouvé également sur Amazon (cliquez ici). 
  • Un régulateur de charge : c’est quasiment indispensable pour contrôler l’électricité/énergie. Pour éviter tous problèmes liés à de possibles décharges des batteries, nous avons donc placé dans le circuit un régulateur de charge 12V/24V avec prise USB. Il protège également des surcharges. Son écran permet d’avoir toutes les données et l’état des batteries. Et nous l’avons encore une fois acheté sur Amazon (cliquez ici). 
  • Des câbles : et pour relier tout ça, il faut bien évidemment des câbles électriques, que nous avons acheté chez Leroy-Merlin au Portugal. Un rouge et un noir pour ne pas se tromper dans le raccordement J

Passons désormais aux appareils qui demandent un branchement électrique, que nous comptons utiliser plus ou moins quotidiennement. 

Nos appareils électriques 

Lumières LED : 

De faible consommation, nous allons utiliser uniquement le soir. Nous avons trouvé chez Ikea, en Australie, une baguette lumineuse en trois parties que nous avons ramené en Europe. Du coup, soit on utilise les trois parties soit on les sépare pour en utiliser qu’une ou deux. On obtient la densité de lumière qu’il nous faut. C’est vraiment très performant et même avec une seule baguette nous avons suffisamment de lumière pour voir clairement. (Étiquette-énergie : A++)

Pompe et robinet :

Au niveau de la cuisine, nous avons installé une pompe à eau ainsi qu’un robinet qui seront branché constamment au système électrique pour avoir de l’eau courante quand on veut. Cette eau servira surtout pour la vaisselle et la cuisine. L’eau potable sera dans des réservoirs à part. 

Glacière : 

Sous la cuisine, nous avons mis non pas un frigo mais une glacière. En Australie, nous avions eu un suuuuuuper frigo mais nous nous étions rendu compte que nous n’avions pas besoin d’un aussi grand et performant frigo. Bon c’est surtout que nous n’en avons pas retrouvé un pareil pour un prix similaire au Portugal. Du coup, nous avons trouvé sur Amazon (oui oui on est fan de ce site) une glacière à faible consommation et pour un bon prix. Elle est adaptée à nos besoins et trouve parfaitement sa place sous l’évier ! (Cliquez ici pour plus d’info)

Mini four électrique

En Australie, nous avions trouvé chez un particulier un mini four électrique neuf que nous avions adoré ! Il est donc rentré avec nous à la maison et nous servira de « cuisinière » électrique. Nous pouvons tout cuire dedans, c’est génial. Je vous en fais un peu la pub mais pour les personnes qui souhaitent passer beaucoup de temps dans leur van aménagé, c’est une bonne alternative au gaz.

Ce mini four de la marque Remoska® consomme 60%-80% d’électricité en moins qu’un four classique (bon je sais dans un van c’est plus difficile de mettre un four classique mais du coup cette Remoska – c’est son petit nom – est idéal pour cuisiner dans un van). On n’a pas besoin d’ajouter de la grasse (économie d’huile, de beurre ou je ne sais quoi !). Il suffit de mettre tous les aliments dedans et paaf ça cuit tout seul et pour finir. Il est facile d’entretien (parfait pour moi qui n’aime pas cuisiner et rester des heures à la cuisine !). Voilà voilà c’était la minute pub mais franchement, depuis l’Australie, qu’est-ce qu’on l’aime cette Remoska. Et on peut même faire des pizzaaaaaas dedans !!). (Cliquez ici pour voir de quoi il s’agit 😉

Plongeur chauffe-eau : 

Nous avions hésité entre une bouilloire et un plongeur chauffe-eau électrique. Et après bons nombres de recherche, il a été impossible de trouver une bouilloire à « faible consommation ». Du coup, comme nous avions déjà une théière/cafetière nous nous sommes dit qu’un plongeur chauffe-eau ferait très bien l’affaire. Nous en avons trouvé un qui consomme 350W sur Amazon : cliquez ici.

Deux ordinateurs, smartphones, petits appareils (écouteurs, montre, etc.)

Nous avions déjà nos appareils électroniques, du coup nous avons principalement adapté nos achats de batteries en fonction de nos appareils pour pouvoir les charger quotidiennement. Il est vrai que le reste cité ci-dessus a été acheté après avoir le système électrique, donc il a été adapté à celui-ci. Tandis que nos ordinateurs, smartphones étaient déjà là. Et ce n’est vraiment pas ce qui consomme le plus. 

L’installation des panneaux solaires et des batteries

Nous avons donc tout d’abord fixé les panneaux solaires sur le toît, à l’arrière, derrière le lanterneau. Nous avons réalisé deux trous dans la tôle pour faire passer les câbles. 

Oui, désolé… j’ai réalisé mon petit dessin sur une enveloppe utilisée 😛

Nous avons fait passer ces câbles le long du plafond pour qu’ils rejoignent le régulateur de charge situé au-dessus de la porte coulissante (point 1 dans le dessin)

Puis nous avons relié les batteries entre elles les – avec les – (câbles noirs généralement) et les + avec les + (câbles rouges) (point 2).

La dernière batterie est reliée au régulateur de charge (vous pouvez aussi relier le régulateur avec le + de la première batterie et le – avec la dernière) (point 3). 

Et pour finir il faut raccorder les batteries au convertisseur en reliant le + du convertisseur avec le + de la dernière batterie et le – de la première batterie (ou inversement, peu importe tant que vous respectez les pôles) (point 4). 

Je vous conseille quand même d’aller consulter des sites ou des experts dans le domaine de l’électricité si vous doutez des raccordements à faire.

Comment nous avons fixé les panneaux solaires : 

Si vous vous demandez comment nous avons fixé nos deux panneaux solaires, je vais vous expliquer. C’est très simple, nous avons « collé » les panneaux solaires avec du silicone. Une bonne couche a suffi. C’était avec un silicone-colle pour extérieur très résistant. Nous avons laissé quelques jours comme ça puis avons décidé de renforcer avec du ruban adhésif (même si ça tenait bien sans). 

Le budget total

Pour l’installation électrique telle qu’elle est à l’heure actuelle [l’article sera mis à jour une fois les derniers achats effectués], nous avons déboursé environ 560€

Pour connaître ses besoins en électricité

Vous pouvez retrouver dans une de mes vidéos un tutoriel pour utiliser une « calculatrice » qui permet de connaître ses besoins en électricité afin d’adapter ses différents achats. Je vous laisse aller la visionner en cliquant ici.  

La suite de la conversion

Par la suite, nous avons parlé avec des personnes qui s’y connaissent bien en électricité et nous avons constaté qu’il nous manquait deux choses pour que notre installation électrique soit complète : 

  • Disjoncteur au cas où il y aurait une surcharge.
  • Chargeur pour batteries s’il n’y a pas de soleil durant quelques jours.

Du coup, nous allons bientôt rajouter ceci pour être fin prêt à vivre dedans à temps plein 🙂

Parce que oui, nous arrivons bientôt au bout des travaux. Il ne reste pratiquement plus rien à faire, mise à part quelques ajustements (fixation des rangements sous le lit, le plan de travail de la cuisine, finitions et décoration).

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, des remarques ou commentaires ! 🙂 Le petit formulaire tout en bas est fait pour 😉 !

A bientôt !

Epinglez cette image sur Pinterest

panneaux solaires sur van
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon guide pour une préparation optimale à un long voyage (administration, budget, sac-à-dos et état d'esprit) :