La liberté ressentie en haut d'une montagne
Liberté, bonheur et santé

Le Voyage et la Liberté.

Cet article participe à l’évènement « Carnaval d’articles sur la Liberté » du blog Investir et S’enrichir.

 

L’article que je vous propose ici est un article pour réfléchir, pour questionner mais surtout pour partager ce que Voyager offre à qui se lance dans l’aventure. Bien plus que simplement partir en vacances, Voyager permet de trouver la liberté. Sa liberté. Les voyages ouvrent les yeux, ouvrent le coeur et révèlent en nous un extraordinaire sentiment de liberté. Qui ne s’est jamais aussi libre que lorsqu’il partait à la découverte de nouvelles terres ? Aussi vivant que lorsqu’il atteignait le sommet d’une montagne ? Et aussi intouchable que lorsqu’il passait les frontières en fonction de ses envies ?

Partez avec moi dans des réflexions dont l’aboutissement ne peut être que l’envie de partir découvrir le monde pour trouver sa liberté.
Un grand merci à Sandra du blog Investir et S’enrichir d’avoir lancé un carnaval d’articles sur le thème de la Liberté.

 

Un blog pour atteindre la liberté.

Le thème de ce carnaval d’articles colle en effet parfaitement à ce que je souhaite vous transmettre et vous apprendre par le biais de ce blog : atteindre la Liberté grâce à une vie nomade, une vie faite de voyages.

La vie est courte et il ne faut pas perdre une minute pour vivre ce que l’on veut vivre. Ce blog est là pour vous guider, pour vous permettre de sauter le pas et de partir voyager pour enfin vous sentir libre. Que ce soit au bout du monde ou au bout de votre rue, Voyager prend la forme qui vous correspond mais est nécessaire pour vivre pleinement. En effet, il n’y a pas qu’une seule façon de voyager. Vous pouvez très bien voyager tout en restant dans votre pays. Ainsi ce que j’entends par le terme “voyager” est bien plus large que le simple fait de partir en vacances ou prendre un transport pour sortir hors des frontières de notre pays. Voyager c’est choisir une voie qui vous transporte, qui vous fait dépasser vos propres frontières et celles qui vous ont été créées. C’est décider de partir découvrir d’autres paysages (qu’ils soient extérieurs ou intérieurs) où vous vous sentirez vraiment libres. Par ces chemins-là, vous serez sur la voie de la liberté, et donc du bonheur.

Ce blog est donc là pour vous donner la force de sortir de chez vous, d’oser vivre ce que vous avez à vivre en toute liberté.
Mais qu’est-ce que c’est au final la Liberté ? 

 

« Quand on se suffit à soi-même, on arrive à posséder ce bien inestimable qu’est la liberté. »
Epicure.

 

Qu’est-ce que c’est la Liberté ?

Il serait sans intérêt de vous faire une dissertation sur le sujet pour plusieurs raisons. Premièrement parce que cela prendrait bien trop de temps à le faire (et vous n’êtes pas là pour lire pendant 3 heures 😛 ). Deuxièmement il est sans doute impossible de définir fermement la Liberté car, troisièmement, il n’y a pas une définition unique, claire et fixe à ce terme.

En effet depuis des millénaires, les hommes et les philosophes ont tenté de poser des mots sur ce qu’était la Liberté. Encore de nos jours, les conceptions sont multiples. Et vous savez pourquoi ? Parce que, selon moi, la Liberté est un terme subjectif et personnel, revêtant autant de significations qu’il y a d’êtres sur la Terre.
Toutefois de manière générale, la Liberté s’entend comme une possibilité de choisir. Mais choisir quoi ? C’est là que tout se corse puisque c’est aussi là qu’il y a une multitude de réponses différentes. Choisir ce que l’on fait, choisir ce que l’on pense, choisir d’aller là ou là-bas, choisir de dire ceci ou cela, etc.

Je vais vous donner mon avis sur la question. Je pense que la Liberté n’est pas forcément ce que l’on fait mais est surtout dans la manière dont on le fait. Agir – ou réagir – selon ses convictions, ses opinions et ses désirs, c’est cela, pour moi, être libre. Etre libre c’est être en accord avec sa vie, avec sa raison et ses désirs. Mais c’est également agir dans sa vie plutôt que de subir ce qui arrive. Alors devenez libres ! Et faites ce que vous pensez être juste et bon pour vous ! 🙂

En agissant de la sorte, nous ressentons en nous la Liberté. Et ce sentiment de liberté se ressent davantage dans certaines situations. Notamment lorsque nous voyageons, lorsque nous partons à la découverte de nouveautés. Personnellement, j’ai véritablement senti que j’étais libre lorsque je me suis lancée dans un long voyage. Certes, bien avant cela, au moment où j’ai décidé de partir, j’étais déjà libre. Mais je l’ai vraiment compris et ressenti une fois le moment venu, une fois l’expérience vécue.

 

La liberté trouvée à Thorong La Pass (Annapurna Circuit, Népal)
Arriver au col Torong-La dans les Annapurnas (Népal), lâcher son sac et apprécier le moment présent pour ressentir plus que jamais la Liberté !

 

Voyage et Liberté : intimement liés.

Pourquoi je ressents cet “état”, pourquoi j’ai ce sentiment de liberté en voyage ? Parce que sans doute je réalise ce qui me correspond, ce qui me rend heureuse. Car en voyageant, nous faisons ce que nous voulons, parcourons le monde (plus ou moins loin de notre maison mais nous le parcourons 🙂 ). Nous décidons de la destination en fonction de nos envies, de nos besoins et allons où le vent nous mène. Ce que j’entends par “vent” n’est rien d’autre que la vie et son cours, parce qu’il ne faut pas oublier qu’il y a les aléas de la vie et ceux-ci nous orientent dans différentes directions. Il suffit simplement de décider selon ce qui nous correspond le mieux.

Ainsi, la Liberté est bien plus qu’un “état d’être”.
C’est un sentiment qui nous prend et nous rend vivant, c’est un sentiment qui se révèle avec force lorsque nous voyageons.
C’est un état d’esprit.
C’est une impression réelle que l’on ressent sans pouvoir l’expliquer véritablement, puisque c’est indescriptible, puissant et propre à chacun.

Être libre, c’est dépasser les frontières, sortir de notre zone de confort.
C’est se dépasser pour accéder à quelque chose de plus grand, de plus profond.

Et le voyage révèle cet “état”. Il nous sort de chez nous physiquement et mentalement. De ce fait, la Liberté qui en découle offre un continuel questionnement. Nous remettons en question la vie, le monde et, principalement, nous-mêmes.

 

Être libre en se suffisant à soi-même.

Quand on se suffit à soi-même, on arrive à posséder ce bien inestimable qu’est la liberté“. Epicure disait peut-être juste. Du moins c’est ce que je pense. En voyageant, nous nous sentons libres car nous sommes dans un état où nous nous suffisons à nous-mêmes. Rien ne compte plus que l’instant présent, être est simplement et purement suffisant. Ainsi voyager nous permet d’être libre car c’est dans ces moments hors de notre maison que nous constatons finalement que nous nous suffisons à nous-mêmes, que les choses matérielles et superficielles n’apportent aucunement la liberté.

Personnellement, voyager m’a fait prendre conscience de tout ceci. Vivre simplement et se contenter de ce que l’on a pour apprécier au mieux chaque minute. En voyageant, nous n’emportons que le strict minimum car nous savons pertinemment que vivre l’instant présent compte bien plus que de passer 30 minutes à choisir ses vêtements.
Nous sommes finalement libres car nous ne dépendons pas des choses inutiles, superflues et éphémères. Ces choses que le système crée et nous fait passer pour être les clés du bonheur.

C’est pourquoi, partir voyager m’a ouvert les yeux mais également l’esprit. Oui cela m’a fait réfléchir à un autre mode de vie que l’on nomme minimaliste. En effet, le minimalisme est une solution pour être libre et le ressentir pleinement puisqu’il consiste en une réduction du matériel au minimum afin d’alléger l’esprit. Cet allégement matériel permet de se sentir libre car nous nous trouvons bien moins encombrés tant sur le plan mental que sur le plan physique. Dans ce mode de vie alternatif, j’y vois également un aspect écologique en ouvrant la réflexion sur notre consommation et l’impact qu’elle a sur le monde. Mais ce n’est pas le sujet pour l’instant.
Le minimalisme demande certes du travail, car sortir de ce qu’il a été créé pour nous depuis toujours est difficile, mais cela en vaut tellement la peine. Se contenter du nécessaire ne peut mener qu’à la liberté puisqu’on se suffit à soi-même. Et finalement, voyager n’est rien qu’autre que ce qui révèle tout cela.

Voyager, minimalisme et liberté. Voilà un trio gagnant 🙂 .

 

Atmosphère de liberté
Être libre c’est se contenter du nécessaire afin de nous focaliser sur l’instant présent.

Merci d’avoir pris le temps de lire mes réflexions autour du sujet de la Liberté. Laissez-moi savoir votre propre conception de la liberté et si vous vous sentez également plus libre que jamais lorsque vous voyagez 🙂

 

Du courage pour la liberté
“Voyager n’est jamais une affaire d’argent, mais de courage” (Panneau du centre touristique de Mont Gambier (SA, Australie).

 

Et si vous pensez que voyager est une affaire d’argent (et donc la liberté semble difficile à atteindre par ce biais), je vous laisse lire mon article sur ce sujet : en cliquant ici.

 

A bientôt !

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 7
    Partages

5 commentaires

  • Sandra

    Merci Elénore pour ton article qui m’a beaucoup touchée.

    En effet, j’adore voyager, j’ai toujours eu la bougeotte, très souvent en vadrouille, partie à explorer l’autre bout de la Planète.
    Mais par contre, dès que l’on me posait la question « Mais pourquoi tu voyages tout le temps ? Pourquoi tu vas toujours à l’autre bout du monde ? », impossible pour moi de trouver une réponse qui me pouvait refléter ce que je ressentais….
    En fait, tu as mis les mots sur ce que je n’ai jamais su exprimer !
    Voyage = liberté = se retrouver soi = rationaliser = se poser les bonnes questions par rapport à notre quotidien.

    Alors, encore merci de ta participation. La prochaine fois que l’on me posera la question, je donnerai le lien de ton article 😉

    A bientôt,
    Sandra

    • Léonore Emery

      Oui quand on a le virus du voyage, on ne sait pas vraiment comment l’expliquer. Mais le plus souvent c’est pour se recentrer, se retrouver avec soi-même et vivre pour nous ! 🙂
      C’est ça la liberté ! Merci de ton retour

      A bientôt

  • Nonie

    Yo !

    Jolie réflexion, bien argumentée.
    Effectivement, la liberté se manifeste différemment pour chaque personne.
    Personnellement, je ne me sens pas plus libre quand je voyage, car je suis beaucoup moins à l’aise, je ne connais pas l’endroit où je suis, je suis dépendante des indications, des cartes, etc. Je préfère trouver ma liberté dans mon quotidien, où je peux déployer mon libre-arbitre en toute connaissance de cause, même si paradoxalement, les contraintes sont plus nombreuses (gens avec qui l’on vit, boulot, etc.) Mais ce sont des contraintes que j’ai choisies (et c’est là la liberté pour moi : le choix conscient de ses propres contraintes, puisqu’on ne vit pas sans contraintes).

    “Quand on se suffit à soi-même, on arrive à posséder ce bien inestimable qu’est la liberté” : je ne suis pas d’accord avec cette phrase. Parce que c’est oublier qu’on ne vit pas seul, ou alors en ermite dans la forêt (mais ça n’est pas une liberté que j’aurais envie de choisir). On est toujours interdépendant, et l’oublier au nom de la liberté, ça ne me convient pas. Je ne me sens pas moins libre parce que je suis maillon d’une chaîne (l’humanité, le monde), au contraire : c’est en tant que petit maillon d’une chaîne que je peux déployer ma liberté. Si je refuse d’être un maillon, je ne suis qu’un bout de métal inutile, et je n’ai peut-être plus de contrainte, mais à mon sens la liberté ne sert à rien si elle n’est pas au service de l’humanité, ou de la Création dans un sens large.
    Ceci dit, prendre conscience qu’il suffit de peu, que la consommation est un frein à la liberté, ça c’est essentiel et tu l’as bien dit !

    Love you ! See you soon

    • Léonore Emery

      Oui je pensais bien que pour toi La Liberté ne se trouverait pas dans les voyages 🙂 mais il faut de tout pour faire un monde sinon ce serait ennuyant 😉 !
      Et sinon, j’approuve la phrase d’Epicure parce que je l’entend dans le sens où nous ne devons dépendre de rien, être indépendant est pour moi la clé de La Liberté. Bien évidemment nous devons faire avec les gens qui nous entourent. « Notre liberté s’arrête là où commence celle d’autrui » mais dans l’espace de notre liberté nous devons apprendre à nous suffire à nous-mêmes, se libérer, savoir se débrouiller tout seul, se contenter de ce que l’on n’a et pas être demander du matériel et de la société de consommation qui nous pousse toujours de manière détournée. Voilà ce que j’entendais par se suffire à soi-même 🙂
      Merci d’exposer ta position 😘
      See ya (comme disent les australiens 😅)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration