Roadtrip AUS#1

Kiama, là où l’océan fait du bruit

Ça y est ! Nous y sommes presque à la fin de ce voyage ! Depuis un bon moment déjà je vous emmène sur les différentes étapes marquantes de notre roadtrip en Australie, de Perth à Sydney (2018-2019). Et aujourd’hui je vous propose de découvrir notre avant-dernière étape. Toujours le long de l’océan, nous avons rejoint un village du nom de Kiama

Nous avons largement profité de cet endroit puisque nous savions qu’après ça, nous serions définitivement dans des villes. Durant tout notre séjour en Australie, nous avons tellement aimé les villages, les parcs nationaux, les forêts, les plages et routes peu peuplés. Lorsque nous atteignions une ville, les grands espaces nous manquaient déjà. Ce n’est pas qu’on n’a pas apprécié découvrir Melbourne ou Sydney mais nous avions été tellement habitués à vivre à l’air libre, dans le bush ou petits villages, qu’il nous était difficile de rester longtemps dans l’atmosphère des grandes villes. Entre chaque capitale d’état, nous avons découvert la nature, les animaux, la liberté. Alors la différence lorsque nous étions dans une ville était frappante. 

Vous comprendrez donc pourquoi nous avons profité un maximum des derniers instants avant les deux dernières grandes étapes de notre roadtrip (Wollongong et Sydney). 

Certes, Kiama est un des hauts lieux touristiques de la côte est, proche de Sydney. Du coup, il y avait pas mal de touristes – surtout à un ou deux points d’intérêts majeurs. Mais cette ville restait de taille raisonnable.

Vous verrez, Kiama est un très joli endroit qui offre tout un tas d’activités. Alors si ça vous intéresse, je vous propose de passer au vif du sujet tout de suite ! 🙂

Kiama New south wales Australia

Kiama, un incontournable du New South Wales

Kiama est donc une ville d’environ 13’000 habitants, située à 120km au sud de Sydney. Elle a été construite sur le littoral est australien, bordée par la mer de Tasman. La région est explorée pour la première par les Européens en 1797 mais les colons s’établissent véritablement vers le milieu du 19e siècle. 

A la différence du reste des terres australiennes, la région de Kiama s’avère être facile à cultiver. C’est d’ailleurs un paysage extrêmement vert que l’on voit depuis Saddleback Mountain (voir ci-dessous). Les premiers colons étaient notamment des agriculteurs. Le port est seulement construit par la suite, contrairement à la plupart des villes des côtes.

Mais c’est bel et bien pour sa proximité avec l’océan que les voyageurs et touristes affluent par milliers chaque année. D’ailleurs, Kiama dérive du mot aborigène kiarama, qui signifie l’endroit où la mer fait un bruit. Et c’est totalement justifié, vous verrez.

Découvrez donc ce qui mérite le détour à Kiama et pourquoi l’océan y joue un rôle important

Kiama New south wales Australia
Vue depuis Saddleback Mountain

What to see, what to do

Les geysers marins

Ce qui a fait la renommée de Kiama est sans aucun doute le Big Blowhole. Situé à proximité du phare, le blowhole de Kiama est un geyser marin qui, sous certaines conditions marines, peut expulser environ 50 litres d’eau à une hauteur de 25m. Ce phénomène géologique se passe lorsque des vagues s’engouffrent dans la roche et que la pression dans la cavité est telle que l’eau jaillit en hauteur. 

A 2km au sud de ce geyser, se trouve le little blowhole. Bien moins connu car bien moins impressionnant, ce petit geyser se situe dans the Little Blowhole Reserve, proche de la Kendalls Beach

Pour voir les geysers “en action” je vous conseille d’aller voir sur le site officiel de Kiama. Je n’ai malheureusement aucune photo des jets d’eau…

Le phare blanc

A seulement quelques pas du Big Blowhole, un phare s’élève face à l’océan. Je dois bien l’avouer, il est magnifique et très photogénique ! Construit en 1887, il trône au milieu de la place avec sa robe blanche immaculée. Non loin de là, vous trouverez le centre touristique mais également le port, en contrebas.

Les piscines d’eau salée

Emblématiques d’Australie, les piscines d’eau salée sont très répandues dans les villes et villages de la côte est. Nous connaissons d’ailleurs tous la fameuse Bondi Icebergs Pool de Bondi Beach à Sydney. A Kiama elle est certes moins grande mais elle a l’avantage d’être gratuite !

La principale piscine d’eau salée se trouve du côté du port, au pieds de la “colline” où se trouve le phare et le Big Blowhole. Elle est plutôt grande, parfaite pour une baignade de fin de journée.  

kiama nsw australia

Cathedral rocks

Formation rocheuse à ne pas manquer, Cathedral Rocks se situe entre Jones beach et Bombo beach au nord du Blowhole Point.

La roche volcanique, bien qu’ultra solide, s’est érodée au fil des siècles avec le mouvement des vagues. Créant ainsi une forme unique, cette formation rocheuse s’élève tel un monument historique. Cathedral Rocks est visible depuis Cliff drive.

Et de l’autre côté de Cathedral Rocks… une autre plage sublime

Saddleback Mountain

A 8km au sud-ouest de Kiama, Saddleback Mountain s’élève à 535m dans les terres. Cette petite montagne offre une vue imprenable sur la région et de belles marches en forêt. Le sommet est accessible en voiture et dès le parking vous pouvez rejoindre un lookout (point de vue) qui permet de voir de le paysage de Cronulla à Milton.

Si vous continuez plus loin que le parking, vous rejoindrez une petite forêt. Nous y avons fait une petite promenade pour rejoindre d’autres points de vue.

Saddleback Mountain est un bon moyen de s’éloigner de la ville le temps d’une demi-journée, pour retrouver la nature et admirer la région.

Notre impression 

Même si on sentait l’approche de Sydney au niveau de la foule, Kiama a été une jolie étape dans notre roadtrip. Il faut dire que mise à part le Big Blowhole, les sites incontournables n’étaient que très peu peuplés de touristes. L’atmosphère était agréable et la ville très belle.

Nous avons donc passé un bon moment et je ne peux que vous conseiller de vous y attarder, vous aussi, si vous êtes dans le coin. Prenez le temps d’apprécier l’air frais marin et d’admirer les rues typiques australiennes.

De toute manière, dès qu’il y a un phare…

Oui je sais je ne suis pas très objective mais que voulez-vous, dès qu’il y a un phare et l’océan, le lieu me plaît tout de suite. J’aime tellement l’ambiance de bord de mer et celle en Australie fait un bien fou! Nous n’avions presque pas envie de quitter cette dernière petite ville pour rejoindre Sydney. Car qui dit Sydney, dit fin de nos 6 mois en Australie.

Je n’ai donc plus qu’une étape à vous partager après Kiama. Sydney a déjà fait l’objet d’un article, je n’y reviendrais sûrement pas.

Quoiqu’il en soit, j’espère que le phare, les geysers et l’océan vous ont convaincu d’y faire un tour! Personnellement j’y retournerai bien 😉 !

En attendant un autre article consacré à notre fabuleux roadtrip, je vous souhaite tout le meilleur. A bientôt !

Sur Pinterest ? Alors épinglez ces images pour plus tard !

Kiama new south wales australia
Kiama new south wales australia
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 2
    Partages

2 commentaires

    • Léonore Emery

      Effectivement c’est un lieu touristique de la côte sud-est de l’Australie, il y aura donc de toute manière un bon nombre de touristes. Mais franchement, c’est incomparable à la Great Ocean Road par exemple. Et ce n’est pas non plus excessif, on peut admirer la vue et les lieux sans soucis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration