Narooma
Roadtrip AUS#1

Photographier le célèbre Australia Rock de Narooma

Nous reprenons la route après nous être arrêtés à Eden. Vous pouvez retrouver tous les détails de ce village dans mon précédent article (cliquez ici). Comme d’habitude dans mes articles consacrés à notre roadtrip de Perth à Sydney, je vous propose de suivre notre itinéraire en nous arrêtant à certains points marquants. Du coup la dernière fois, je vous partageais notre premier arrêt dans l’état du New South Wales. Aujourd’hui on se retrouve à 130km au nord d’Eden (350km au sud de Sydney) dans le village de Narooma. 

Vous verrez dans l’article (et vous l’avez vu dans le titre) pourquoi c’est un bel endroit où s’arrêter. Mais il faut savoir que, comme pour une majorité de nos arrêts, nous y sommes allés sans vraiment savoir ce qu’on allait y faire ou voir. 

Donc voilà nous nous sommes arrêtés à Narooma surtout parce que sur la carte, l’emplacement du village et la baie intérieure avait l’air vraiment sympa. C’était sans savoir que nous allions faire de belles découvertes. 

Par contre nous ne sommes pas restés très longtemps, puisqu’il s’agit d’un petit village et que si vous souhaitez restés plus longtemps c’est sans doute pour les excursions en mer ou autres sorties organisées. J’ai donc inclus dans cet article un autre endroit, non loin de Narooma. C’est une randonnée que nous avons fait jusqu’au sommet du Mount Dromedary dans le parc national Gulaga qui borde le sud-ouest de la région. 

Narooma, village des eaux bleu clair

Petit village de plus de 3000 habitants, Narooma se situe dans l’état du New South Wales, à 350km au sud de Sydney et 180km au nord de la frontière avec l’état du Victoria. Il tiendrait son nom du mot aborigène signifiant eaux bleu clair

Narooma s’est établi autour de 1881 alors que de l’or avait été découvert près du village appelé aujourd’hui Central Tilba, un an auparavant. En 1900, une industrie d’huîtres s’est installée dans la baie. C’est à peu près au même moment que le village devient une destination touristique connue, notamment pour ses eaux calmes de la baie, ses paysages et ses plages. 

Narooma

What to do in and around 

Comme je viens de le mentionner, nous ne sommes pas restés plus d’une journée sur place. Nous sommes arrivés en milieu de journée, après avoir fait une petite randonnée dans le parc national Gulaga. Nous n’avons donc pas eu l’occasion d’apercevoir tout le potentiel « touristique » de Narooma. Mais, comme à notre habitude durant notre roadtrip, nous avons pris notre temps en appréciant les balades sans réel but. Il s’est avéré que nous sommes tombés sur l’une des attractions de la ville. Je vous partage donc ici ce que nous avons fait, et non ce qu’il y a à faire en général. Je n’aime pas parler de ce que je ne connais pas. Du coup je préfère me concentrer sur mon expérience du village et alentours

Mount Dromedary dans le parc national Gulaga

Narooma et le Mount Dromedary (Gulaga NP)

Avant d’arriver à Narooma, j’avais lu à quelque part que le sommet du mont Dromedary était le plus haut de la région. Et si vous avez lu mes précédents articles vous savez sans doute que nous nous sommes découvert une passion pour les sommets. C’est donc comme cela que nous nous sommes retrouvés un soir à poser notre van dans le village de Central Tilba. Situé dans le parc national de Gulaga, le mont Dromedary – appelé également Mont Gulaga – est une montagne s’élevant à 10km au sud-ouest de Narooma. Son plus haut point culmine à 800m au-dessus du niveau de la mer. Ce mont est un endroit important dans la mythologie aborigène du peuple Yuin

Narooma et le Mount Dromedary (Gulaga NP)

Il y a plus de 60 millions d’années, le Mont Dromedary – appelé alors Gulaga – était un volcan actif et son sommet culminait à 3000m. Désormais bien plus bas, il est possible de suivre un sentier construit en 1894 par les mineurs. Traversant une forêt subtropicale, le chemin est un aller-retour jusqu’au sommet de plus de 12km. Comptez donc assez de temps pour y aller. Bien que la descente soit généralement plus rapide que la montée, on estime à environ 2h de marche pour un aller

Nous sommes donc montés au petit matin au sommet. La randonnée était belle, challenging et intense. Mais nous avons été légèrement déçus de la vue depuis le sommet. Sur le site officiel de l’état du New South Wales, ils nous vantaient le sommet comme un moyen d’avoir des vues spectaculaires. Mais faut le dire… ils ont menti. Ce n’est pas que c’est moche, mais c’est que l’on ne voit strictement rien ! La végétation est telle qu’aucune vue n’est possible. Nous sommes même montés sur un gros rocher pour y voir quelque chose mais c’était inutile. 

Du coup, nous avons monté 2h pour ne rester que 3 minutes au sommet. Nous avons tenté désespérément d’apercevoir un bout de vue sur la côte. Rien. Quoiqu’il en soit, la marche en elle-même était très bien. Toutefois, je ne la conseillerai qu’aux personnes ayant un bon physique. Ça monte sec à la fin et le chemin n’est pas toujours parfaitement aménagé. 

A lire aussi : 2 jours dans le parc national des Grampians

Admirer le coucher du soleil à Genoa Peak dans le Croajingolong National Park

Wilson Promontory national park : grimpez au sommet du Mont Oberon

Découvrir la ville à pied 

Après avoir marché tout le matin, nous nous sommes rendus à Narooma. Nous avons pris notre repas et apprécié une petite marche détente au bord de l’eau. Il s’agit principalement une ville « balnéaire », c’est-à-dire avec des résidences et des hôtels. Mais elle est très jolie et ses côtes le sont tout autant. Chaussez vos chaussures ou prenez votre vélo pour partir découvrir la baie tranquille et la côte océanique. 

Observer une colonie de phoques 

Bien fatigués par notre marche du matin, nous n’avons pas fait un long tour à vélo mais nous avons pris la direction de Wagonga Head au nord du village, là où l’eau se déverse dans l’océan. Et c’est là que nous sommes tombés sur une colonie de phoques, se reposant sur les rochers. 

Vous pourrez vous amuser à les chercher parmi les cailloux. Il y en a souvent plus que ce que l’on pense. Mais comme à chaque fois, il est déconseillé de trop s’en approcher. Laissez-leur de l’espace mais vous pourrez tout de même les admirer se reposant ou nageant dans l’eau calme. 

Admirer et photographier le fameux Australia Rock

Juste à côté de cette colonie, une formation rocheuse a retenu notre attention sans savoir qu’elle était connue et que beaucoup de personnes viennent ici pour la voir. Cette formation rocheuse porte aujourd’hui le nom d’Australia Rock, du fait qu’elle a la forme du pays. Dans un immense rocher vertical, vous serez frappés d’apercevoir un trou dont les contours ressemblent étrangement à ceux de l’Australie. Il y a de nombreuses années, un bâteau était attaché à ce rocher par des chaînes pour ne pas se faire emporter au large. Et tandis qu’un jour la mer était extrêmement agitée, les chaînes auraient créé la forme de l’Australie dans la roche. 

Vous pouvez donc approcher ce rocher, montez dessus et faire des photos comme nous… 😛 Franchement c’est assez fascinant de voir ça et ça fait comme un cadre typiquement australien pour admirer en fond l’océan ! 

Prochain arrêt après Narooma 

Je ne me rappelle plus exactement où nous avons dormi ce soir-là, si c’était dans Narooma même ou à l’extérieur. Quoiqu’il en soit le lendemain, nous nous trouvions à 70km au nord, dans le village de Batemans Bay pour une journée kayak ! 

Si le temps nous l’avait permis, c’est clair qu’entre les deux nous nous serions arrêtés. La côte est de l’Australie regorge d’innombrables petits endroits à voir. Mais nous avons décidé de nous arrêter à Batemans Bay. Et il faut le dire, c’est surtout le nom qui a titillé notre curiosité 😛 

On se retrouve très bientôt pour une prochaine étape de notre roadtrip qui se rapproche gentiment du but final : Sydney

Sur Pinterest ? Epinglez ces images pour plus tard !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le :
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"PREPARER UN VOYAGE" : Ebook gratuit pour apprendre à faire votre budget, votre sac à dos et toute l'administration